Le chat et les autres animaux

Avec le chien

On connaît tous l’expression « s’entendre comme chien et chat ». Les dessins animés de Tex Avery jouent sur cette opposition dans le registre comique, ce qui contribue à ancrer dans notre esprit le fait que chien et chat ne peuvent se supporter.

Les meilleurs amis du monde

L’activité préférée de ces deux animaux

Ce sont clairement des animaux très différents, avec des façons de penser et de se comporter très différentes. Une même attitude peut signifier blanc chez l’un et noir chez l’autre : par exemple le chien remue frénétiquement la queue pour exprimer son excitation et sa joie ; chez le chat c’est au contraire un signe manifeste d’agacement, comme quand nous tapotons des doigts sur une table. Évidemment cela peut générer des incompréhensions entre les deux (imaginez la scène : le chien, croyant que le chat est lui aussi joyeux et prêt à jouer se précipite vers lui, qui est au contraire déjà de mauvais poil… on peut craindre un coup de patte grincheux de la part du chat !)

Les meilleurs amis du monde

Les meilleurs amis du monde

Pour le chien, le chat peut avoir des réactions inattendues et inexplicables parce qu’elles ne collent pas avec son langage de chien. Et inversement dans l’autre sens. Chacun doit donc apprendre les rudiments du langage corporel de l’autre pour éviter les trop grosses bourdes.

Mais ce n’est pas si compliqué et la cohabitation se passe souvent très bien. Chien et chat s’apprivoisent mutuellement et peuvent même devenir les meilleurs amis du monde et dormir enlacés dans le même panier !

Avec les rongeurs, les poissons et les petits oiseaux

Exxon commence à avoir faim

Exxon commence à avoir faim

Là, sauf cas d’exception l’amitié est difficilement possible pour une simple et bonne raison : la taille de ces animaux et leur espèce les assimile clairement à des proies pour le chat.

Il n’est pas totalement impossible de voir éclore une tolérance « contre nature » si on les a élevés ensemble spécifiquement dans ce but, mais il est toujours hasardeux de chasser le naturel car tout le monde sait qu’il revient au galop, c’est une question d’instinct.

Le chat pourrait tout au plus être ami avec « sa » gerbille… tout en continuant à considérer toutes les autres comme des proies.

Il est donc sans doute plus sage de les tenir à l’écart.

Quant aux autres animaux de taille plus imposante, celle-ci les met à l’abri car le chat est avant tout un animal prudent.

Comments are closed.