Un chat est affectueux

Comparativement au chien, les gens qui connaissent mal le chat semblent souvent penser qu’il n’est pas aussi affectueux, et qu’il rend mal l’amour qu’on lui donne. Le chat serait snob et distant.

Il serait plus vrai de dire que le chat n’est pas sans cesse à notre disposition quand nous en avons envie, contrairement au chien qui est comme les scouts : « toujours prêt »  !

Le chien est un animal social, dont le lointain ancêtre le loup vit en meutes. Par conséquent il a un besoin viscéral de contact, de présence, et toute sa vie et sa psychologie se définissent par rapport à sa relation avec son maître.

Le chat est un animal fondamentalement solitaire, capable de se suffire à lui-même. S’il côtoie l’humain, c’est par décision et non par besoin, parce qu’il éprouve du plaisir à vivre la vie que lui propose l’humain à ses côtés.

Le chat est capable de trésors d’affection, et celle-ci n’est pas le fruit d’une programmation génétique innée, mais bien l’expression de sa personnalité individuelle et de son libre arbitre, ce qui la rend tout particulièrement précieuse et émouvante.

Pour la petite histoire

L’un des bénévoles de Cats’ City a adopté une chatte adulte de 2 ans. Initialement un peu craintive, comme tous les chats dont on change les habitudes d’un coup, elle a très vite développé une relation privilégiée avec son maître.

Celeste

La chambre à coucher étant interdite aux animaux, bien que la porte en reste grande ouverte en permanence, elle respecte scrupuleusement l’interdiction, ce qui est déjà une preuve d’intelligence et d’amour remarquable.
Elle dort dans une autre pièce de la maison, mais chaque matin elle est là dans le couloir, attendant sagement au pied de la porte que son maître se lève pour aller à la salle de bains. Elle se précipite alors à sa suite et ils partagent 5 minutes de câlins et de ronrons.
Ce rituel se répète chaque jour, et seul son maître bien-aimé y a droit !

Comments are closed.